SÉJOUR A ANNECY DU 24 AU 28 MAI 2024 ( en construction)

Nous étions 22 participants à ce séjour avec une légère majorité pour les randonneurs du mardi.

En partant nous nous retrouvons pour pique niquer à  Beauvoire en Royan dans les ruines du couvent des carmes.

    

 Vue sur le lac depuis l'une des chambres et le bar avec la cheminée.

Randonnée du samedi 25 dans le massif des Bauges.

GROUPE NIVEAU DETENTE

Randonnée de 8 kms et de 260 m de dénivelé.

    

    

  

Notre guide du jour, Thibaud (très compétant et très sympathique), nous explique la différence entre la gentiane (sur la photo) dont la racine donne la Suze et le verdaze qui lui ressemble beaucoup mais dont la racine est toxique. Nous voyons beaucoup de belles vaches. Thibaud nous explique que dans les Bauges il y a essentiellement 3 races dont les laits conduisent à 8 fromages différents.  Nous retrouvons l'autre groupe pour le pique nique. Le temps est agréablement frais, changeant et après déjeuner nous avons quelques gouttes de pluie.

samedi 25.05.2024

GROUPE NIVEAU SPORTIF

Alpages du Semnoz. Départ à la cinquième épingle au dessus du col  de Leschaux.

   

   

   

Dimanche 26.05

Pas de randonnée journée de repos. Nous avons à peu près fait tous la même chose : visite de la vieille ville d'Annecy (jour de marché) le matin et visite de la fonderie de cloches Paccard l'après midi.

    

   

 

Lundi 27.05

GROUPE NIVEAU DETENTE

 

 

GROUPE NIVEAU SPORTIF :

Matin : boucle sur la rérserve du Roc de Chère;  Départ de Menthon St Bernard.

Pique-Nique sur la plage d'Angon.

Aprés-midi : Cascade d'Angon; Départ de Talloires.

 

      

   

Mardi 28.05

Départ du centre, c'est la fin du séjour.

Les photos sont de Yves B. Christine C. Patrice H. Dominique L. Evelyne R.

 

LES MENHIRS DE LAMBERT A COLLOBRIERES

MARDI 11 JUIN 2024

 

12,5 km, dénivelé : 530 m. Animateur : PIERRE

Une boucle dans le massif des Maures vers les menhirs du platau Lambert, en passant par les forêts de chêne liège et de chataigniers. Une belle journée chaude pour les 16 participants qui ont dégusté la célèbre glace au marron à l'arrivée, récompense succulente rafraichissante et pour prolonger ces moments de partage chers aux randonneurs.

Regroupement au parking du stade de Collobrières pour démarrer la marche.

  

  

La grimpée achevée permet d'apercevoir au lien le superbe village de Collobrières. L'incontournable châtaignier millénaire, curiosité que les randonneurs n'ont pas manqué d'admirer.

  

  

  

Quelle belle journée dans ce massif sauvage des Maures, où se succèdent prairies, arbres forestiers, châtaigniers, et les dolmens. Merci PIERRE

Photos de Pierre, aquarelle de Jean Paul

 

 

LE SENTIER MERVEILLEUX RD

Jeudi 6 juin 2024

Animatrice : Marie-Hélène

8 km et 220 m de dénivelé.

11 participants

Départ des parking des Trois Chênes, dans le massif de la Sainte Baume.

   

     

Nous partons par un joli chemin bien ombragé par de grands arbres. La piste monte tranquillement sous la barre de la Sainte Baume. Nous faisons plusieurs poses pour boire car il fait chaud et surtout, ça monte sans interruption.

   

Nous arrivons à la moitié du parcours, Ce virage que tous attendent, pour un pique-nique réparateur. Jean-Paul en profite pour sortir sa boite d'aquarelle.

   

Le retour est en descente et on prend le temps d'observer les nombreuses fleurs.

       

La Sainte Victoire se profile à travers les arbres pendant un court moment. Le groupe mal cadré par mes soins en deux photos.

Photos de Maryse et moi-même.

Quelques fleurs croisées en chemin et le joli papillon azuré. Je l'ai défini "du serpolet" mais sans certitude.

   

   

   

LA SAINTE BAUME

MARDI 4 JUIN 2024

13 km, dénivelé : 550 m. Animateur : DENIS

  

Lieu classique et mythique pour nous provençaux, revisité ou  découvert avec Denis entraînant 14 participants, au départ de l'hôtellerie de la Sainte Baume, en passant par la grotte de Marie Madeleine, la chapelle St Pilon et la grotte Betton.

Météo contrastée, le haut du massif étant demeuré sous la couverture nuageuse pendant la journée, et les plaines à nos pieds sous la lumière solaire.

  


Après avoir franchi les marches qui jalonnent l'itinéraire, nous arrivons sur le parvis de la grotte de Maire Madeleine, à la fin de l'office, où résonne le choeur chantant  l'Ave Maria. Dans ce sanctuaire silencieux, le panorama drapé d'une faible lueur s'étend en bordure du muret qui cerne le parvis, tandisqu'après un moment de recueillement, nous pénétrons dans la grotte dès la fin des cantiques.

  

Cette pause spirituelle traditionnelle achevée, nous reprenons le sentier en redescendant tout d'abord pour emprunter sur notre droite l'accès du sentier via la chapelle du St Pilon que nous atteignons sous la grisaille. Là nous posons nos sacs pour pique niquer, tout en embrassant du regard le paysage en profondeur des falaises. A l'horizon, le plateau du Camp et le circuit du Castellet.

  

L'après midi nous longeons les crêtes, sur des roches déchiquetées et enchevêtrées , où la végétation se fait rare laissant la magie des fleurs parsemer les roches et le sentier de leurs couleurs printanières. Un régal sous cette grisaille. Au pas de la Cabre, nous ne manquons pas de profiter de cette "hauteur de vue" dominante, sous le voile gris et blanchâtre de la ouate céleste.  

  

Nous progressons en descente sur une pente raide qui nous ramène au milieu des arbres vers la grotte Betton, avant de rejoindre la piste qui regagne l'hôtellerie de la Sainte Baume, sous le soleil maintenant.

  

Merci DENIS pour cette marche sur notre massif familier et prestigieux qui ne cesse de nous surprendre par sa beauté et son histoire.

Photos de Pierre, texte de Danielle

Haut de page